K•LINE poursuit sa croissance et lance la construction de son usine en région Rhône-Alpes

Communiqué de presse

Les Herbiers, le

11 Février 2016

K•LINE poursuit sa croissance et lance la construction de son usine en région Rhône-Alpes

Alors que la construction de sa future usine vient de démarrer, K•LINE, premier fabricant français de fenêtres, revient sur son évolution, ses valeurs et ses ambitions. L’année 2015 a vu l’entreprise progresser de nouveau sur son marché. Portée par sa croissance, K•LINE investit dans une nouvelle unité, qui entrera en production d’ici à 2018 dans l’Ain. Cette usine viendra compléter l’appareil de production actuel de K•LINE – 4 usines de portes et de fenêtres aux Herbiers (85) – et permettra à l’entreprise de se rapprocher de zones à fort potentiel de croissance en France, tout en rationalisant ses flux industriels et logistiques.

Une croissance tirée par la rénovation et l’innovation

Alors que le marché reste atone, K•LINE tire son épingle du jeu.

A l’exception de la maison neuve, K•LINE est en progression sur tous les marchés et surtout sur celui de la rénovation, dynamisé par le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, avec comme résultante une forte progression sur ce segment en fin d’année. Ce succès, K•LINE le doit aussi à la performance et au design de ses produits, dont la gamme a été entièrement renouvelée entre 2011 et 2015.

K•LINE affiche ainsi, pour l’exercice 2015, un chiffre d’affaires de 248 millions d’euros, en progression de 19 %.

« Notre maillage commercial dense, la réduction de nos délais et la mise en place de nouveaux outils informatiques dédiés aux clients ainsi que la notoriété de notre marque ont contribué à cette progression. Nos produits, qui se distinguent par leur excellent rapport qualité/prix, leurs performances et leur design, ainsi que les services que nous offrons aux professionnels font la différence sur le marché. Avec une telle croissance, l’année 2015 aura été l’année de consécration de la Fenêtre Lumière, notre marque de fabrique », explique Bruno Léger, Directeur général de K-LINE.

L’emploi, clé de voute du succès

Pour soutenir cette croissance, K•LINE mise avant tout sur ses équipes. L’entreprise a ainsi recruté près de 100 personnes ces deux dernières années, auxquelles s’ajouteront une centaine de nouvelles recrues aux Herbiers en 2016 (60 d’entre elles sont déjà recrutées à ce jour).

« Nous devons notre succès à nos équipes. Pouvoir compter sur des salariés fidèles, qui accompagnent K•LINE dans son développement, est une fierté pour l’entreprise. Nous avons pour objectif de poursuivre cette démarche en nous appuyant sur une politique volontariste de recrutement pour nos différentes usines des Herbiers et bien sûr, pour la nouvelle usine de la Plaine de l’Ain », ajoute Bruno Léger.

La création de capacités de production dans le quart sud-est de la France

En ce début d’année, l’entreprise voit les travaux de sa future usine démarrer.

Le projet remonte à 2013. A l’époque, K•LINE étudie la possibilité de créer un nouveau site de production de fenêtres et baies coulissantes avec pour vocation de se rapprocher de zones à fort potentiel de croissance en France, tout en rationalisant ses flux industriels et logistiques. Après une phase d’analyses, la zone rhônalpine s’affiche comme la plus complémentaire de la Vendée. Elle offre en sus une infrastructure logistique dense (aéroport, autoroutes, gares), propice à la rationalisation des flux et à l’efficacité des équipes.

A l’été 2014, K•LINE réserve des terrains d’une superficie de 134 000 m², dans le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain, en vue d’une construction d’usine sur place.

Commence alors la phase d’obtention de toutes les autorisations de construire (Permis de construire en date du 30 mars 2015) et d’exploiter (Arrêté préfectoral autorisant l’exploitation en date du 17 septembre 2015).

D’une superficie totale de 48 500 m2 usine et bureaux confondus, ce bâtiment sera dédié, dès le lancement de l’activité début 2018, à la fabrication de fenêtres et de baies coulissantes sur-mesure. La capacité de production initiale sera de 2500 fenêtres par semaine, avec des process industriels similaires à ceux des Herbiers (85), où l’entreprise continuera de produire la majorité de ses menuiseries (capacité de 10 000 fenêtres par semaine en Vendée).

Afin d’assurer le bon fonctionnement de cette usine, une centaine de personnes sera recrutée d’ici 2018; un chiffre qui devrait atteindre les 300 personnes à horizon 2020.

Au total, lors de son ouverture en 2018, K•LINE aura réalisé un investissement de 62 millions d’euros.

« Cette nouvelle implantation positionne K•LINE comme un acteur majeur de la fenêtre dans la région. Elle nous permet de nous rapprocher de nos clients de l’est de la France en leur apportant un meilleur service (livraison) et nous offre de nouvelles perspectives d’évolution à moyen terme », conclut Bruno Léger.

 

K•LINE est le premier fabricant français de menuiseries aluminium (CA 2015 : 248 M€). Elle fabrique et commercialise une gamme complète de fenêtres, baies coulissantes et portes d’entrée adaptées à toutes les architectures. Depuis près de 20 ans, K•LINE fait de l’apport de lumière naturelle dans l’habitat, l’une de ses règles fondamentales de conception. Pour plus d’informations : www.k-line.fr/

Contact presse : Agence OXYGEN –  Coralie Salaud – 02 72 88 12 70 – coralie@oxygen-rp.com